Août 2011 - Préparatifs

Publié en aout 2011
 

 

 
Le creux de la vague est passé, nous reprenons notre souffle. La vie se fait entendre, certains élément du projet ne sont vraisemblablement pas assez peaufinés...  Le marché immobilier ne joue pas en notre faveur pour vendre la maison...Nous passons sans hésiter (non pas sans déception...) au Plan ''B'' ; ne pas se décourager, foncer, mais aussi  rêver et se préparer ! La vie continue !
 
 
 
Le plus difficile est de lâcher prise..... En réalisant que tout
ne se passe pas comme on le désirs, on prend aussi conscience que ces événements qui retardent le départ sont le genre d'impondérables que nous risquons de rencontrer un coup partis...
 
 
Et voilà ! Faut bien se rendre à l'évidence et accepter de vivre le moment présent... ici, maintenant et entre nous ! Nous allons donc de l'avant pour passer un très bel été en famille et entre amis, a profiter des attraits et plaisirs qu'offre notre belle région.
 
Nous sommes toujours en lien, via Facebook, avec des personnes qui nous invitent à les rencontrer lors de notre passage, d'autres qui échangent parce qu'ils planifient ou font présentement un long périple semblable au nôtre, ou encore simplement pour nous encourager. C'est agréable et nourrissant !
 
Continuez à nous écrire et à nous référer ... ces échanges feront toutes la différences quant à notre sécurité et notre plaisir à voyager !
 
 
Communication et partenariat
 
 

 

Depuis la dernière mise à jour, coté recherche de commandites et développement de partenariats, nous sommes moins actifs... par manque de temps mais aussi par changement de priorités.

 

Nous avons quand même obtenus un shooting photo, gracieuseté de Mariève Côté de Studio Art Fotovision pour immortaliser le moment présent... voyez par vous-même ! Nous relancerons la recherche active de commandites dès que notre nouvelle routine  travail-famille ''standby'' se sera stabilisé... 

 
 
En attendant le grand départ, nous recherchons toujours des entreprises de chez nous qui ont le goût de participer à cette grande aventure de quelque façon que ce soit. Nos besoins actuels sont: pièces mécaniques, matériel  audio-visuel, et visibilité médiatique ou toute autre chose qui pourrait venir en support à l'équipage...
 

Nous tenons aussi nos partenaires, parents, familles et amis pour le support et l'aide que vous nous apportez... Vous êtes notre ressource en énergie !!! 

 
 
 
 
 
 
 
Vous voulez devenir commanditaire,  vous connaissez quelqu'un qui serait intéressé par notre projet ou voulez nous supporter d'une autre façon...
 
Contactez-nous, nous serions bien heureux de vous faire voyager avec nous !
 
 
 
Deuxième entrevue pour le Magazine Camping & Destination Famille...

Rappelons qu'au mois d'avril dernier (2011), la parution d'une première entrevue avec CDF eue lieu, ce qui allais donner vie à une proposition pour d'autres entrevues pendant notre périple.

Malgré les embuches qui retardent notre départ, Myriam Alary, rédactrice de CDF, crue bon de mettre en lumière  tout le travail de préparations accomplis depuis la dernière année, mais aussi les réalités qui nous frappent et qui changent les plans... Elle récidive donc avec une deuxième série de questions qui seront publiées dans la revue de septembre-octobre !

Cette revue spécialisée traite avec passion de camping - voyage - mode de vie - plein air par des articles et chroniques riches en contenu, suggestions de sorties, conseils et informations pratiques pour le camping et bien plus! Nous partagerons nos péripéties avec ses lecteurs tout au long de l'année à venir... c'est un rendez-vous !
 
 
 
Le minibus ... la conversion
 
On y est presque... Jusqu'à maintenant, le projet de conversion s’avère pas mal plus long qu'on ne l'imaginait...
  Les mois de mai, juin et juillet ont été productifs pour avancer le projet de conversion au maximum...Tout le mobilier est en place et fonctionnel, à quelques petits ajustements près... Les lignes de gaz propane ont été installés et raccordés aux quatre appareils soit; le chauffage, le chauffe-eau, le poêle et le frigo. La plomberie terminée, testée...100%. Pour ce qui est de l'électricité, là, ça été plus long que prévu... Passer tout les bons fils aux bonnes places, sans en oublier....ouf!
  Ensuite raccorder chaque appareil, commutateur ou lumière au bon panneau... Installer les bonnes fusibles, les bons relais ou autre composante... Le tout dans des espaces très restreints...L'expérience fut tout de même enrichissante et sécurisante en cas de pépin éventuel.
Pour la partie peinture, carrosserie et mécanique, là aussi il y a eu quelques modifications et réparations de faites. Pour ce qui est de l'épreuve de l'inspection de la SAAQ et remettre le véhicule sur la route avec sa nouvelle identité... Pas de tout repos !!! Ça prépare pour les démarches de douanes compliquées qui nous attendent peut-être... Comme dans les 12 travaux d'Astérix !
 
 
Voyez les développements par vous même dans la rubrique ''Notre véhicule'' ...
 
Au risque de se répéter, ENCORE MERCI ! à notre ami Luc Gareau pour les bons conseils et les longues heures passées sous le véhicule et à Serge Staub (père de Simon) pour la patience et les longues semaines à user de son génie et son talent mis à contribution dans la transformation du minibus ! Sans vous, on n'y arriverait pas ...
 
 

 

 

 

 

 

 

 

La maison...  il faut vendre !

  Plutôt tranquille cet hiver, nous espérions une reprise saisonnière du marché immobilier ce printemps... mais en vain. Malheureusement (pour nous), dans les Laurentides, comme dans plusieurs autres régions du Québec, les ventes de maisons sont au ralenti. Le choix des acheteurs se tourne aussi de plus en plus vers la construction neuve, laissant ainsi un très grand choix de maisons ''d'expérience'' aux futurs propriétaires...  C'est peu réjouissant et surtout frustrant quand il ne reste qu'à vendre pour partir... 
 
Voilà donc pour ce qui est du contexte, maintenant il faut vivre avec et continuer d'essayer. Après quelques visites non concluantes, nous avons choisi de faire certains compromis et réviser notre prix à la baisse, ainsi attirer des visiteurs et espérer une offre sérieuse !  
  Fraîchement rénovée, grande cours privée, offrant un logement à revenus (bachelor) et située dans un secteur tranquille, près de toutes commodités... elle est pour vous !
 
 
 
 
 
Vivre le plan B...
 
  Nous ne partons pas en temps voulu, il faut faire face aux impacts, repenser notre départ autrement, mais aussi adapter notre routine de vie actuelle en s'armant de patience. Il est certain que plus le départ sera tardif, plus la première portion du trajet initiale sera modifiée... Le plan initial étant de traverser le Canada d’est en ouest, pour ensuite descendre la cote ouest des trois Amériques afin d’atteindre la Terre de Feu à l’extrémité sud du Chili et de l’Argentine. Nos autres options, suite à un départ repoussé sont; soit de traverser en diagonal les États-unis afin d’arriver au Mexique plus rapidement et rattraper le beau temps, ou en dernier recours, mettre le bus sur un bateau jusqu’en Argentine, le rejoindre par avion et ainsi ne faire que l’itinéraire du retour, du sud au nord....le but étant de suivre la belle saison tout au long du périple.

En contrepartie, nous trouvons plus difficile le fait de débuter notre aventure en Amérique du Sud. Si telle est l’option retenue, le défi d’acclimatation sera plus radical. Nous aimons l’idée de se servir de la portion de l’Amérique du nord comme une zone tampon afin que toute la famille s’habitue à une nouvelle vie nomade, tout en étant dans un environnement et une culture similaire à celle que nous vivons chez nous.  Les conditions climatiques auront certes des répercussions mais le temps aussi....tant pour le retour scolaire que pour les contraintes en ce qui a trait au régime d’assurance maladie et des impôts en vigueur au Québec.Il faut garder en tête l'idée d'un éventuel retour ...

  Une autre facette à ne pas oublier...nos contacts outre-mer et nos hôtes...  les offres d’aide tiennent-elles toujours ? Jusqu'à maintenant, n ous restons en contact avec ces gens, quant à eux ils sont prêt à nous accueillir au moment ou bon nous semblera, à moins de problème majeur... Nous avons aussi plusieurs contacts avec d’autres voyageurs qui parcourent le continent présentement ou encore qui partiront bientôt, ce qui nous ouvre d’autres pistes, des conseils auxquels nous n’aurions pas nécessairement pensé....De plus nous avons la chance d’avoir un pompier parmi nous ce qui nous ouvrira énormément de portes ( de caserne du moins!) Aux endroits où nous ne saurons pas du tout où aller, notre première option sera d’aller jaser avec les pompiers, fraterniser, leur expliquer notre projet et leur demander leur avis, ou encore la permission de stationner notre véhicule au poste incendie....nous avons toujours aimé faire des visites de caserne en famille !
 
En attendant, notre motivation est variable, mais le rayonnement de notre enthousiasme et positivisme nous rattrape ! Lorsque l’on élabore une aventure comme la nôtre, les bases du couple et de la famille doivent être déjà solides, donc nous puisons dans notre amour et nos convictions afin d’aller de l’avant....en  harmonie.
Par contre, certains jours la motivation est moins présente....avec l’incertitude du moment exact du départ nous avons dû prendre de grandes décisions; tout d'abord nos emplois....Marie-Joëlle a la chance de pouvoir garder son poste, à la Boulangerie La Vagabonde tant et aussi longtemps que la maison ne sera pas vendue, ses employeurs sont très compréhensifs. Quant à Simon, il a dû admettre que les entrées d’argent se faisaient beaucoup plus rares par rapport aux dépenses de matériel pour le VR et pour la rénovation de la maison....Alors, repoussant la date exacte pour la demande officielle de congé sans solde au service des incendies de Sainte-Adèle,  il a accepté le retour à ces anciens amours, lorsque son ancien employeur lui a proposé un contrat d’une durée indéterminée en finition intérieure d’avion, pour ainsi renflouer notre compte bancaire jusqu’au moment du départ....
Voilà pour les finances, maintenant il ne faut pas oublier le facteur social...  Il faut savoir répondre en toute humilité à notre famille, nos amis, collègues et partenaires,  à la fameuse question : ‘’vous n’êtes pas encore parti ?!’’ Et là, ça crée un sentiment partagé.... Autant ça ‘’remue le couteau dans la plaie’’, que ça relance notre motivation et confirme que le chemin de cette belle aventure est et sera parfois ardu, mais Oh! combien gratifiant et enrichissant. Les relations interpersonnelles sont un élément important dans les fondements de ce projet... Ici, il est question d’échange et de partage. C’est ce qui nous inspire à poursuivre notre rêve et il semble également inspirer tellement de personnes à qui on en parle... Les objectifs du projet sont atteints et nous ne sommes pas encore sur la route !
 
La communication et la visualisation reste la clé pour traverser ces embuches. Il est entre autre curatif pour nous de répondre aux questions d'entrevue de CDF ou de rédiger et alimenter notre site web pour ainsi partager avec vous les hauts et les bas de notre pré-départ... De plus cela nous aide à faire le point d’où nous en sommes.  
 
 
 
École et camps d'été ...
Depuis le printemps nous avons dû mener 2 vies parallèles....nous avons inscrit les enfants à l’école pour septembre, au cas où..., Léa a visité la maternelle qu'elle fréquentera peut-être et nous avons dû organiser notre été aussi puisque nous gardions nos emplois jusqu’à nouvel ordre. Les enfants fréquentent donc le ‘’Camp taloup’’, le camp de jour de Mont-Rolland à raison de 4-5 jours semaines.
 
En même temps, nous avons débutés les démarches pour l’école à la maison. Les écoles respectives sont au courant de notre projet, l’école de Zackary a même gracieusement prêté du matériel scolaire pour l’année prochaine. Pour l’instant, dans un scénario d’un proche départ,  il nous reste quelques semaines afin de finaliser le plan de scolarisation et aussi se procurer le matériel manquant. Nous sommes conscient ( et les enfants aussi surtout) qu’il y a de forte chance pour qu’ils débutent leur année scolaire à l’école et que nous la terminions sur la route.
 
 
 
 
La vie de famille...
Dans l'attente d'amorcer le début d'un grand rêve, il faut vivre la réalité... La vie nous passe des messages, nous devons en tirer des leçons.. Faire preuve de sagesse et d'humilité est une question de survie pour le projet et constitue des bons points d'ancrage pour le cheminement personnel de chacun. Bref, même pas parti et l'expérience est grandissante!
                        
Simon ne sais plus où donner de la tête ! Il faut dire que les mois de mai et juin ont été particulièrement productifs pour la conversion de l'autobus. Ajoutez les pompiers et un nouveau contrat de finition intérieure d'avion chez Bombardier Aéronautique (depuis juillet).... ça laisse moins de temps pour rêver, le nez dans les cartes géographiques et rédiger, la tête dans les nuages, les dernières nouvelles de la phase pré-départ.....retardé... L'offre de Bombardier Aéronautique arrivait juste au moment où le volet financier du plan ''B'' (retarder le départ pour une durée indéterminée) se devait de voir de l'avancement... Autrement dit, il faut gagner son pain en attendant de vendre la maison !
Marie-Joëlle garde le fort, c'est à dire la maison qui ne veut pas se faire vendre tout de suite! En plus de continuer son travail à temps partiel à la boulangerie, elle organise un bel été pour toute la famille afin que tous se sentent tout de même en vacances....sortie d'une journée ou deux, camping, randonnée, canot-kayak sont au menu....Elle voit à ce que tous ne manquent de rien puisque Simon à un horaire plus que chargé! En plus des sempiternelles rendez-vous, elle continu la préparation de l'école à la maison en restant en contact avec les commissions scolaires ainsi que les écoles respectives des enfants. Aussi, elle s'assure de bien remplir la trousse de premiers soins afin de palier à tout imprévu.
 
  Zackary, bien qu'il soit déçu de ne pas partir tout de suite, est très content de pouvoir passer un été avec ses amis. Camp de jour, baignade, camping, sortie au cinéma font partis de son quotidien! Il pratique aussi le vélo et vit pleinement l'été de ses 10 ans, tout en se gardant un peu d'énergie afin de taquiner sa petite sœur! Sa collection de carte de hockey prend des proportions vertigineuses et ses structures de lego sont plus qu’impressionnantes!
 
  Léa est enfin entrée dans le club des grands, fini la garderie, cet été c'est le camp de jour qui remplira ses journées, ce qui a fait en sorte qu'elle s'est découvert un appétit de loup et des nuits remplies de beaux rêves! Le lac n'a plus de secret pour elle et en plus elle suit des cours de natation chez son ancienne éducatrice. Grâce au camp, elle se fait plein de nouveaux amis, ce dont elle avait grandement besoin. L'un de ses plus agréables moments estivals est sans contredit une soirée feu de camp accompagnée de guimauves. Elle ne cesse de pratiquer ces chansons de camp d'été, au grand plaisir de ces parents.
Finalement, bien que ce n'est pas l'été que nous avions imaginé et souhaité, chacun y trouve son compte, nous resserrons les liens et nous continuons d'aller de l'avant un jour à la fois tout en anticipant notre proche départ afin d'aller à la rencontre de l'autre.....
 
À bientôt !
 
 
 
 
 

  • Total posts(30)
  • Total comments(24)

Forgot your password?