Le Yukon, l'Alaska et encore le Yukon!

*Visionnez notre toute dernière vidéo:

Épisode 2 de nos aventures dans les Rocheuses entre Banff et Jasper !

 

*Lisez notre chronique du mois d'Août dans le Journal des pays d'en haut Lavallée: Cliquez ici

 

*Surveillez la toute dernière édition du Magazine Camping & destination famille, en kiosque dès maintenant... Une superbe entrevue sur notre Grand départ y est publiée! Voir le lien

 

............................................................................................................................................................................
 

C'est au jour 18 que nous sommes arrivés à Whitehorse, capitale du Yukon, population d'environ 23 800 dont 10% sont francophile. Nous avons profité d'un arrêt pour ''skyper'' avec les grands-mamans. Avant le souper, nous avons croisé 3 grizzlis qui gambadaient dans les fleurs des champs! Arrivés à Haines Jonctions, nous avons dormi dans une cour d'école où il y avait un module afin que les enfants puissent se dégourdir. De plus nous pouvions brancher l'autobus afin d'avoir de l'électricité.

 

Haines Jonction est aux abords du Kluane National Parc (prononcez ''Kloo-wah-neee'') qui veut dire ''lac avec beaucoup de poissons''. Ce parc protégé par l'Unesco, est l'une des plus vastes aires de protection de la vie sauvage. C'est à cet endroit que se trouve les plus hauts monts du Canada, le Mont Logan (5959 m.) et le Mt St-Élias, 5488 m. ainsi que le plus grand lac du Yukon, le Kluane Lake.

 

Jour 19, Nous nous sommes préparé afin de faire une randonnée dans ce parc. Tout juste arrivé dans le stationnement, nous y avons rencontré John Creech, un américain qui habite en Caroline du nord. Cela fait trois mois qu'il voyage afin de faire de la photographie, spécifiquement d'ours. Après avoir échanger des adresses et s'être montré nos photos, nous avons marché un peu dans le parc avant de virer de bord et de s'avouer vaincus face aux maringouins! Quand nous avons repris la route nous avons roulé aux abords du Kluane Lake et nous avons compris pourquoi les guides de voyages disent que c'est l'un des plus beaux lacs du Canada!



 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivés à Beaver Creek, tout près de la frontière de l'Alaska, nous sommes arrêtés dans une cour d'école pour la nuit et avons profité de l'eau courante ainsi que de l'électricité, le tout gratuitement.

 

C'est donc au 20ième jour que nous avons traversé les douanes. Nous nous demandions comment cela se passerait.... les douaniers aimeraient-ils notre Staubus....faudrait-il le vider au complet.....pfff! Nous avons passez les douanes les doigts dans le nez! Le douanier, un monsieur âgé, était tout content de nous parler de sa grand-mère Canadienne et de ses cousins qui demeurent à Montréal......c'est donc à 11h15 ( heure de l'Alaska, 4 heures plus tôt qu'au Québec) que nous sommes arrivés en pays américain. En après-midi nous sommes arrivés au bout de l'Alaska highway.

 

Rendus à Fairbank, nous nous sommes installés pour dormir, le stationnement du Wal-Mart nous semblait l'idéal dans cette ville jusqu'à ce que l'on réalise qu'il était ouvert 24 heures donc très bruyant! Déjà qu'il fait clair pratiquement toute la nuit, nous avons donc opté pour le Lowe's tout à côté qui en prime était wi-fi!

 

Quelques faits intéressants sur l'Alaska, environ 676 990 personnes y vivent dans une superficie de 586 400 miles carré. 137 millions de livre de saumon sont pêchées chaque année, soit 90% du total des États-Unis! À Barrow, petite ville au nord, il y a 84 jours sans soleil durant l'hiver, et l'Alaska se trouve à 55 miles de la Russie!

 

Au 21ième jour, Marie est partie avec les enfants visiter des musés pendant que Simon faisait des petites réparations au Staubus. Le centre culturel, Morris Thompson Cultural and Visitors Center , en plus d'être le centre d'information touristique, offre gratuitement des spectacles (chants et danses amérindiennes quand nous y étions) ainsi qu'un musé très intéressant. En après-midi, nous sommes allés au Pioneers Park. Un parc thématique sur la quête de l'or avec entre autre un petit train, une ''mine'' d'or, un musé sur l'aviation, plusieurs boutiques et le bateau ''Last Lady of the River'' que l'on peut visiter. Un bateau de 237 pieds de long, qui a vogué sur la rivière Nennna de 1933 à 1952. À l'intérieur l'on peut voir plusieurs maquettes relatant la vie d'autrefois dans les villages riverain des rivières Nenanna et Yukon.
 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 
 
En soirée nous sommes allés voir la pipeline qui se rend jusqu'à Prudoe Bay, 1 300 km de pétrole! C'est immense, une grosse veine en plein cœur de l'Alaska!
 
 
 
Le lendemain, avant de partir de Fairbanks, nous avons fait notre première visite de caserne. C'est difficile de dire qui était le plus excité entre nous et les pompiers! Ils ont été tous très sympathiques, ont offert aux enfants un cahier à colorier, un crayon et des auto-collants. Simon en a profité pour faire un échange de badges. La caserne est située sur le campus de l'université et compte 45 pompiers afin de répondre à 1500 appels par années. En tout, la ville de Fairbanks compte 14 casernes.

En après-midi nous sommes arrivé au Denali National Park. Nous comptions y dormir et y marcher le soir ou le lendemain, mais lorsque nous avons vu les prix, le monde qu'il y avait et le fait que nous ne pouvions aller dans le parc en Staubus et que nous étions obligé de payer pour un autobus, nous avons décider que notre autobus nous coûtait assez cher comme cela et qu'il était hors de question que l'on paie pour l'autobus de quelqu'un d'autre! En fait nous avons fait une moyenne de ce que cela coûterait et du temps que cela prendrait versus le plaisir que les enfants auraient....la réponse fut aisée!

C'est donc sans trop de regrets que nous avons poursuivi notre route, sachant que la vie nous mettrait d'autres expéditions moins chères et peut-être même plus plaisantes sur notre chemin...... Tout en profitant avant de partir de la magnifique exposition que nous offrait le Centre d'information C'est donc à Telkeetna que nous nous sommes arrêtés pour dormir, d'où nous avons pus photographier le Mont McKinley, plus haut mont de l'Amérique du nord avec ses 20 320 pieds d'altitude.

Telkeetna est un magnifique village d'une population de 848 personnes. Par contre le jour, il y a plein de touristes qui y viennent afin de faire des tours de bateaux et d'avions. Au jour 23, Marie-Jo est partie avec les enfants visité l'ancienne école de ce village qui est maintenant un magnifique musé qui parle des trappeurs de la régions, de l'ancien bureau de poste, de la gare ainsi que des gens qui ont tentés ( et quelques un réussit) à gravir le Mont McKinley. Pendant ce temps, Simon faisait des modifications électriques au Staubus. En après-midi, dans la cour d'école, les enfants se sont liés d’amitié avec les jeunes d'un camp de vacance. Zack a même organisé une partie de soccer. Nous avons ensuite repris la route et ce jusqu'à Anchorage, capitale de l'Alaska avec une population de 283 938 âmes. C'est dans un stationnement d'épicerie, Carrs, que nous nous sommes installés pour la nuit et que nous avons profiter du Wi-fi.

 

Le lendemain, avant de reprendre la route, nous avons amené les enfants faire une trempette au Goose lake, un lac en plein cœur d' Anchorage. Tout juste avant le glacier Matanaska, nous y avons vu nos premiers Ptarmigans, des lagopèdes, oiseau qui ressemble un peu à une perdrix. Rendu à Glennallen, nous avons pris la route Tok-cut-off en direction de Toc, où nous avons passé la nuit à la school Tok.

Jour 25, nous arrivons à Chicken, tout juste avant le dîner. Bien que ce soit une toute petite ville, 6 habitants y demeurent l'hiver et à peine une trentaine l'été, c'est un arrêt obligatoire! De par sa quantité d'habitants et aussi pour son nom, cette ville est très intéressante! L'histoire dit qu'à l'origine, les gens voulaient nommer cette ville Ptarmigan, puisqu'il y en avait en grande quantité, par contre personne ne s'entendait sur la façon d’épeler ce nom, donc, d'un commun accord, la ville fut baptiser Chicken! Simon profita de l'arrêt pour acheter une badge de pompier à l'effigie de la ville pour la collection!

 

Au dîner, nous nous sommes arrêtés sur l'accotement et pendant que Marie-Jo préparait le dîner, Simon et les enfants ont tenté leur chance sur le bord d'une rivière afin de trouver de l'or....malgré le fait qu'ils revinrent bredouilles, le plaisir et l'excitation était présent! Ensuite, nous avons poursuivi notre chemin via la légendaire route Top of the world. Tout au long, la vue est magnifique, vastes montagnes verdoyantes entrecoupées de vestige d'incendies de forêt à perte de vue... Mais cœur sensible s'abstenir! Vous avez le choix entre des trous, des courbes, des bosses ou des précipices! C'est sur ce chemin que nous avons vu notre premier caribou qui traversait nonchalamment la route tout en posant devant notre caméra go-pro! Ensuite nous sommes arrivés à un poste de douane afin de regagner le Canada tout juste avant Dawson City, au Yukon. Le douanier nous a laissé passé encore plus vite qu'à notre arrivé, il semblait avoir hâte de retourner dans sa cabine pour regarder son comte Facebook!!! La top of the World, est une route estivale, donc ce poste frontalier n'est ouvert que du mois de mai à octobre et de 8h à 20h, heure de l'Alaska....si vous arrivé à 20h30, aussi bien vous installer pour la nuit!

Après avoir avancé nos montres, nous nous sommes dirigés vers le traversier qui allait nous amener vers Dawson City, ancienne capitale du Yukon. Cette ville est reconnu pour être un endroit festif, où les gens y dorment très peu l'été. En plus nous arrivions en plein festival de musique, partout où nos regards se posaient, l'on voyait des tentes, des roulottes et des gens soûls! Il n'en fallait pas plus pour ajouter cette ville à nos coup de cœur! Ajoutez à cela un look à la Lucky Lucke, des vieilles et nouvelles bâtisses de types saloons; voici à quoi ressemble Dawson City! Le genre d'endroit où es enfants peuvent jouer dans un parc jusqu'à minuit sans y être les seuls!

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au tout début du voyage, nous avions fait un pari afin de voir qui rencontrerait quelqu'un qu'il connaît en premier, ce de façon fortuite bien sûr....C'est à Dawson, le lendemain matin, que Marie-Jo remporta le pari! Le groupe Canailles était de prestation lors du festival et l'on rencontra Dan Tremblay, le guitariste du band, au coin d'une rue alors que nous allions déposer un truc à donner sur une table ''Trading post''.

Ce genre d'endroit est génial; nous y déposons un truc à donner, n'importe quoi, nous y avons vu des bouts de corde, un morceau de LEGO, un condom, une roche...vraiment n'importe quoi, ensuite l'on a le droit de prendre un objet. Nous en avons donc profiter pour nous départir d'écouteur qui nous encombraient depuis que nous en avions acheter des plus performants pour les enfants....au départ nous étions sensé qu'y déposer un truc sans rien prendre, mais M-J n'a pus résister devant la tuque en face de singe pour Léa.....cela servira lors des nuits fraîches!

 

Après avoir fait un tour de ville afin de prendre des prises de vue pour notre documentaire, nous avons repris la route, la Klondike Highway, ce jusqu'à Whitehorse où nous nous sommes arrêtés pour la nuit dans un terrain vacant à côté du Mcdo afin d'abuser du wi-fi! Quelle surprise le lendemain matin que de voir un facteur s'approcher de nous pour venir nous parlé; c'était Sébastien, ami d'une connaissance de Ste-Adèle avec lequel nous avions communiqué via Facebook puisqu'il habite à Whitehorse depuis 3 ans! Après avoir jaser quelques minutes avec lui, assez pour le mettre en retard au travail, nous sommes parti visiter la caserne de Whitehorse.

 

Cette caserne reçoit plus de 600 appels par année, compte 25 pompiers temps plein et 20 à temps partiel. Il faut dire que c'est une magnifique et gigantesque caserne toute neuve. Mike, le pompier qui nous a fait visiter la caserne nous a aussi donné le nom d'une ville à visiter lorsque nous serons au Nicaragua puisqu'il y a une maison, depuis quelques années, il y envoie même des équipements de combat! Qui sait peut-être que ces vacances coïncideront avec les nôtres!
 

Nous avons ensuite repris la route pour se diriger vers la Colombie-Britannique afin de vivre d'autres aventures.

 

C'est donc ainsi que nous avons terminé notre boucle Alaska-Yukon, boucle un peu dispendieuse pour ce qui est de l'essence et de la nourriture mais qui vaut le déplacement pour tout ce qu'elle a à offrir. Des montagnes, des parcs, des rivières...un coin de paradis pour tous les adeptes de plein air! Nous nous sommes promis d'y revenir d'ici 5 ans car il y a tant à voir et à explorer que cela rempli un voyage entier!

 

 

 

  • Total posts(30)
  • Total comments(24)

Forgot your password?