Novembre 2011 - Préparatifs

Publié en novembre 2011
 
C'est avec regrets que nous nous résignons à écrire cette article à partir de notre port d'attache. Nous, qui depuis plus de 18 mois pensions partir en juillet 2011, devons nous rendre à l'évidence qu'il serait mieux de reporter le tout d'un an....
 
Malheureusement, notre maison n'a toujours pas trouvé preneur et nous avons dépassé la date butoir d'un départ tardif pour cette année. Par contre cela nous donne plus de temps pour préparer un voyage extraordinaire qui aura lieu, nous l'espérons, en juillet 2012...
 
Le lâcher prise ayant été fait, s'ensuit l'acceptation des aléas de la vie. Et tout ceci n'est qu'un apprentissage pour ce que l'aventure nous réserve !
 
En plus de de ne pas avoir vendu la maison dans les temps désirés,il faut faire face aux contre-temps des préparatifs tels que : complication administrative quant à nos renouvellements de passeports, obtention du certificat de modification du véhicule avec le service d'ingénierie de la SAAQ, les précisions à apporter dans l'élaboration du plan d'éducation des enfants etc...
 
Par chance, nous avons toujours un magnifique toit sur la tête! 
 
 
Partenariats
 
 
C'est avec joie qu'Exploraventure compte parmi ses fiers partenaires une nouvelle venue: Petit Velours, une entreprise de notre région qui se spécialise dans la confection Bio-Éthique de literie, accessoire et linge de maison. Grâce à la générosité de Jacinthe Rondeau, propriétaire et artisane, nous profiterons d'une intimité à l'intérieur de notre autobus. En effet Petit Velours habillera les fenêtres du véhicule avec un ensemble de rideaux en coton bio.
Aussi, nous avons obtenu l'appui de l’association des pompiers de Sainte-Adèle (dont Simon fait parti) qui nous à fournis des auto-collants à leur effigie qui seront apposés sur le véhicule. Aussi, le directeur du service, offre une quantité de badge à échanger lors de nos visites de casernes rencontrées sur la route... D’expériences, il constitue un excellent moyen de briser la glace afin d’approcher les fraternités et obtenir du support et de l’aide en territoire inconnu...
 
Le départ prévu pour plus tard, nous laisse ainsi plus de temps pour continuer nos démarches en recherche de commandites... voila un autre point positif !
 
Vous voulez devenir commanditaire,  vous connaissez quelqu'un qui serait intéressé par notre projet ou voulez nous supporter d'une autre façon...
 
  Contactez-nous, nous serions bien heureux de vous faire voyager avec nous !
 
 
 
Communication
 
 
Deuxième entrevue pour le Magazine Camping & Destination Famille...
 
Rappelons qu'au mois d'avril dernier (2011), la parution d'une première entrevue avec CDF eue lieu, ce qui allait donner vie à une proposition pour d'autres entrevues pendant notre périple.
 
Malgré les embuches qui retardent notre départ, Myriam Alarie, rédactrice de CDF, crue bon de mettre en lumière  tout le travail de préparation accomplit depuis la dernière année, mais aussi les réalités qui nous frappent et qui changent les plans... Elle récidive donc avec une deuxième série de questions qui sont publiées dans la revue d'automne 2011
 
Cette revue spécialisée traite avec passion de camping - voyage - mode de vie - plein air par des articles et chroniques riches en contenu, suggestions de sorties, conseils et informations pratiques pour le camping et bien plus!
 
Nous partagerons nos péripéties avec ses lecteurs tout au long de l'année à venir... c'est un rendez-vous !
 
 
 
 
 
 
Le minibus ... la conversion
 
Un des points positifs du fait que la maison ne soit pas encore vendue, est que cela nous donne le temps de mettre aux normes le véhicule pour répondre aux nombreuses exigences demandées par le service d'ingénierie de la SAAQ.
 
Voyez la transformation complète du véhicule dans la rubrique ''Notre véhicule'' ... et lisez un  bref résumé des complications rencontrées dans nos démarches...
 
 
 
La maison...  allez-y, faites une offre !
 
N'ayant eu aucune visite de tout l'été, nous avons donc été surpris d'en avoir 3 de suite au mois d'octobre! De ces visites, deux futurs acheteurs trouvent enfin la maison qu'ils cherchent, seule ombre au tableau, pour acquérir notre maison, ils doivent vendre la leur.....Nous ne sommes donc pas plus avancés et nous dépassons notre seuil psychologique d'un départ tardif automnal qui était pour la mi-octobre.
 
Mais qui sait, peut-être que l'un de ces futurs acheteurs vendra sa maison plus rapidement que la notre et à ce moment nous aurons à nous dénicher un appartement pour les mois précédant juillet....
 
Nous sommes donc encore et toujours résidents de la ville de Sainte-Adèle et avons renouvelé notre contrat de vente pour les mois à venir gardant espoir que notre maison plaira à quelqu'un qui en a les moyens.
 
 
 
 
Vivre ''en attendant'' ...un jour à la fois...
 
Après avoir envisager un plan C et même un plan D, la vie a fait en sorte que nous revenions au plan B pour attendre notre plan A. En d'autre mot, bien que plusieurs options de départ aient été envisagées, nous devons nous rendre à l'évidence qu'il est plus sage d'attendre et de reporter le tout d'une année entière. En portant un regard global sur la situation, le véhicule non certifié, l'école bien entamée, etc....ce n'est pas seulement de vente de la maison qui marque la date d'un départ réussi.
La tentation de baisser les bras ou encore, celle de partir sur un coup de tête nous traverse souvent l'esprit, mais nous savons bien que cela n'est pas la solution....alors nous nous disons que la pratique mène à l'excellence et c'est pourquoi nous effectuons de courtes escapades. Que ce soit en famille dans l'autobus, pour se donner un avant goût, au chalet avec des amis ou encore en amoureux pour se retrouver et ne pas se perdre, nous nous accordons plusieurs temps d'arrêt, des mini-vacances concentrées!
Après avoir testé pour une première fois l'autobus dans le parc du Mont-Tremblant, nous sommes reparti à Tadoussac pour ainsi vivre une expérience en pleine autonomie dans le confort d'une maison mobile. Lors de ce voyage nous avons aussi pratiqué la cohabitation à cinq puisqu'une invitée s'est jointe à l'aventure. Conclusion; bien que nous soyons un peu à l'étroit à quatre dans le bus, nous ne le sommes pas vraiment plus à cinq !

 
Bien que l'on s'accorde de courtes escapades curatives, la vie continue; les enfants vont à l'école, voient leurs amis, Simon travaille de soir à Montréal, ne voit plus les siens et Marie-Joëlle, ayant perdu son emploi, s'en bâti un nouveau.... Nous cessons donc de nous restreindre dans certaines facettes de notre vie de famille... en attente et adaptons un rythme plus conviviale en prévision de l'année scolaire en cours et de la longue saison d'hiver québécois qui nous attend. 

 

 
 
 
 
 
 
École ...c'est partis!
Là aussi, les enfants ( et les parents ) doivent faire face à une légère déception; aller à l’école en autobus plutôt que dans l’autobus!
Pour Léa, cela reste une aventure puisque c’est son entrée dans le monde des grands : la maternelle! Alors que pour Zack, l’idée de revoir ses amis et de passer de belles récréations demeure attrayante...
 
Pour les parents, cela laisse un plus grand délai afin de préparer le plan d’éducation scolaire pour l’an prochain, par contre la tâche risque d’être encore plus ardue, car à ce moment, ils devront leur enseigner des années cruciales, c’est à dire la première année pour Léa et la sixième quant à Zackary....  
 
 
La vie de famille...
 
  Malgré les déceptions et regrets, il faut se dire que la vie continue.... visualiser et rêver à notre grand départ, tout en acceptant et vivant notre moment présent. Mettre le projet sur la glace fondante..., autrement dit ne pas le mettre de côté mais bien le faire grandir sans pour autant négliger notre quotidien. Pas toujours facile dans la vie de tous les jours, mais vient le moment où l’on ne peut plus vivre en attendant...
 
  Simon trouve bien difficile la route que lui occasionne son travail, en plus de l’horaire qui lui enlève pratiquement toute possibilité de vie sociale....Il trouve quand même le temps de bien remplir ses journées, soyez sans craintes! Depuis qu’il subit le quart de travail de soir à Montréal, ses matinées sont consacrées à effectuer tous les menus travaux qu’emmène l’automne, tant pour la maison que pour le motorisé. Le but étant de finaliser le tout, incluant les appels téléphoniques et la paperasse afin de le rendre conforme  ...  en plus de continuer son travail de pompier à temps partiel ! Il est définitivement dû pour des vacances !
 
  Marie-Joëlle a due faire face à une situation pour le moins inattendue; un changement d’administration à la boulangerie où elle travaillait à fait en sorte que son poste à été plus ou moins abolit! Puisque l’option départ semble être reporté à une date ultérieure, elle a décidé de se créer son propre emploi pour le temps où la famille devra rester au Québec. C’est ainsi qu’elle a commencé à faire des repas hebdomadairement  pour son entourage. Avec cet emploi, Marie-Jo est assurée d’être à la maison aux mêmes heures que les enfants lorsque Simon travaille (soit à Montréal ou pour un appel du service d’incendie)....en plus c’est moins contraignant à laisser comme emploi le jour où le grand départ arrivera! 
 
Zackary,est un tant soit peu déçu de commencer l'école. Il est tout à fait normal que dans la vie d’un garçon âgé de 10 ans et demi, qui rêve de partir à l'aventure, de ne pas avoir envie de retourné à son école à la rentrée scolaire! Par chance la perspective de revoir ses amis qu’il n’a pas vu de l’été et l’espoir qu’il y aie de nouvelles filles dans sa classe on fait passer la pilule! Zackary fait de gros efforts cette année afin de réussir à l’école. Il a beaucoup de devoir et d’étude le soir à la maison, mais de savoir qu’il aura droit de jouer au Xbox ensuite lui redonne de l’énergie! De plus il profite de ses fin de semaines pour voir son meilleur ami qui ne va pas à la même école que lui ou encore pour faire des activités avec la famille....
 
  Léa, bien qu’elle soit ennuyée de ne pas devenir Léa l’exploratrice tout de suite, faire son entrée à l’école,  préparer sa boîte à lunch et attendre l’autobus  fait en sorte que l’automne à été une grande période de changement pour Léa, même si nous sommes toujours au Québec! Léa adore la maternelle, depuis qu’elle a 2 ans elle attend ce moment avec impatience! Si vous verriez ses yeux s’illuminer et son débit de parole s’accélérer lorsque qu’elle nous raconte sa journée! Et que dire de toutes les nouvelles chansons et comptines qu’elle pratique, des bricolages qu’elle reproduit à la maison....le comble du bonheur pour elle, c’est lorsque son professeur exige un devoir! Tout comme Zack, elle profite de ses fin de semaines pour aller chez ses amies, les inviter à la maison où encore passer du temps en famille....
 
Vivre dans l'attente d'une grande aventure n'est pas de tout repos... c'est pourquoi il faut relativiser. C'est en canalisant les irritants et déceptions cumulés depuis le début que nous voyons finalement du positif !!! Un excellent apprentissage de famille s'offre à nous, faisant ressortir ainsi un regard plus critique sur la conjoncture et les impondérables dans un tel projet. Certain doivent souffrir d'avantage ou s'offrir une thérapie pour arriver à cette conclusion !
 
Ce voyage nous le rêvons et le préparons depuis trop longtemps.... mais quelques mois de plus, c'est quoi dans une vie...? De plus, l'image qu'en retiennent les enfants jusqu'à maintenant...la persévérance !  Puis qui à dit que la vie était facile?
 
Comme l'a dit le vieux sage : '' l’expérience, ça ne s’achète pas..... ça s'acquiert! ''
 
 
À bientôt !
 
 
 
 

 

  • Total posts(30)
  • Total comments(24)

Forgot your password?