Traversée des Rocheuses vers le Yukon

Visionnez notre première capsule vidéo dès maintenant!

 

-LA TRAVERSÉE DU CANADA...

 

Nous voici rendu au 10ième jour, arrivé à Banff, nom qui vient de Banffshire, région en Écosse, qui se trouve à être le lieu de naissance de l'un des principaux financiers du Canadian Pacifique. Cette ville se trouve à 1384 m d'altitude.

 

 

Après être allé faire une petite marche dans les ''hoodoos'', des cheminées de fées, nous avons trouvé un stationnement, au Fenland Center, pour passer la nuit et où nous avions droit à 1 heure d'essai internet gratuit ( par ordinateur). Nous étions heureux d'avoir trouvé un endroit calme et solitaire dans l'hyperactive ville de Banff. Petit détail, nous étions à côté du chemin de fer. Au premier train, nous nous sommes dit que c'était le dernier avant la nuit et qu'ensuite nous nous ferions réveiller vers 7 heures par le premier train du matin.....pfffff! Toute la nuit, à chaque heure, un train nous sifflait son tchou-tchou dans les oreilles! Mis à part Zack qui n'a rien entendu, nous avons tous passé une nuit mouvementée!

 

 

En se couchant la veille, nous étions rempli de bonnes intentions et espérions aller monté une montagne en famille.....suite à la mauvaise nuit, nous avons préféré faire une petite excursion aux abords du lac Minne Wanka ( prononcer Minni Wanka, comme Willy Wonka) et la forêt juste à côté. Ensuite, nous avons repris la route jusqu'au Lake Louise, fait une petite marche et observé la foule de touristes ( qui se trouve à être une autre sorte de ''Wildlife''!) qui y vient depuis les années 1890. Le Lake Louise fut nommé ainsi en 1884 en l'honneur de la princesse Louise Caroline Alberta, 6ième fille de la reine Victoria. Les Assiniboines quant à eux,le baptisaient le ''lac des petits poissons''. Il est situé à une altitude de 1731 m.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous nous sommes dirigés au Moraine Lake dans la Vallée des Dix Pics. C'est ce lac que l'on voit à l'arrière des vieux 20 dollars. Zackary, étant malade ( un gros rhume), a préféré nous attendre dans le Staubus pour se reposer.

 



 

 
 
 
 
 

C'est donc au 12ième jour que nous avons fait notre première ascension de montagne....et toute une! Nous avions prévu monter jusqu'à vallée que l'on voyait sur la carte à l'entrée des pistes. Une petite ascension en forêt, puis du plat.....nous avions évalué le tout à un 4 heures de marche avec les enfants, donc inutile de préparer un dîner, des collations feraient l'affaire. C'était sans compter l’enthousiasme de Zackary et Simon quand ils ont vu le Col des Sentinelles à partir de la vallée....pas question d'avoir marcher jusque là sans aller jusqu'au bout! C'est donc sans grand enthousiasme que MJ et Léa les ont suivi....mais ça valait le coup et l'énergie! 2 200 m d'altitude un gain de 725 m de dénivelé, d'en haut la vue est grandiose! Dans la vallée nous avons eu la chance d'apercevoir 2 marmottes de montagnes ( Ça ressemble à un mélange entre une marmotte et un castor haut sur patte!).

 

Finalement nous avons regagné le Staubus vers 15h! Fiers et épuisés, nous avons dit aux enfants qu'ils se méritaient un buffet chinois dès que nous en verrions un sur notre chemin! C'est au pied du glacier Athabasca que nous avons terminé la journée, bien installé pour la nuit dans le stationnement. Ce glacier se trouve à être la langue du champs de glace Columbia, le plus large glacier des Rocky Mountains. Avec sa fonte, il nourrit les rivières Saskatchewan nord, Columbia, Athabasca, Fraser et McEnzie.

Le lendemain matin, après le déjeuner, nous espérions pouvoir aller marcher dessus; erreur! Simon est déjà venu sur ce glacier en 1993 et en 2000. Les deux fois, il a pu marcher sur quelques mètres sans danger et surtout sans débourser de sous....malheureusement, le glacier a tant fondu depuis, que la seule façon d'y aller aujourd'hui est de s'offrir soit un guide et son équipement ou encore un tour d'autobus conçu exprès pour aller dessus.....d'une façon où d'une autre, sortez vos bidous! Nous avons préféré rester au pied, prendre quelques photos et reprendre la route....en chemin, nous nous sommes arrêté aux chutes Sunwapta ainsi qu'aux chutes Athabasca. Tout juste avant d'arriver à Jasper, nous avons vu notre premier ours brun, ainsi que 3 chevreuils.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est dans la ville de Jasper que les enfants ont eu leur récompense dûment gagnée : un souper au restaurant chinois....qui s'avéra assez ordinaire si ce n'est du message que Simon trouva dans son biscuit : ''You desire to discover new frontiers. It's time to travel''!

 

 



 

 

 

 

 

 

 

Après le souper, nous avons profité de l'accès internet du Mac's ( Version anglophone de Couche Tard). Nous avions droit à 120 minutes gratuite. Le centre d'information touristique offre aussi un accès internet gratuit et ce jusqu'à la fermeture, soit 21h l'été.

 

Bien que la ville de Jasper affiche à l'entrée qu'il est interdit de se stationner pour la nuit, nous avons pris une chance et avons stationné le Staubus à côté du parc du club des Lions dans un quartier résidentiel. Nous avons pu y passer la nuit sans se faire déranger.

Le matin du jour 14, nous sommes allés au Lac Anette ( la canette). C'est avec la motivation d'une promesse de baignade que les enfants ont fait un peu d'école. Un cours d'anglais pour Léa et un résumé de lecture pour Zack. Autour de ce Lac, nous avons aperçu un chevreuil, un wapiti et, oh bonheur pour Marie-Jo; un pygargue à tête blanche et son nid!

Après la baignade, nous avons mis le cap vers Grande Cache où nous attendait Coralie Bleyaert, une amie à Marie avec qui elle a fait son cours de pâtisserie à Sainte-Adèle en 2004. Cela fait maintenant 7 ans qu'elle vit dans l'ouest canadien, où elle a rencontré son amoureux et fondé une famille; de magnifiques jumelles qui auront bientôt 5 ans, Amy et Alison.

C'est sur ce chemin que nous avons croisé notre premier grizzli!

 

Le soir, Coralie nous a fait découvrir l'absinthe du canada : fatal!!!! Nous nous sommes tous promis de ne plus jamais toucher à cela! Mais tout de même, quelle belle nuit nous avons passé avec elle et son fiancé, Norm.

Jour 15, malgré le fait que nous étions lendemain de veille, Simon a fait le premier changement d'huile au Staubus qui en avait grand besoin....c'est en faisant un petit examen de routine qu'il s'est rendu compte qu'il y avait un pneu d'écorcher jusqu'à la corde suite à une rencontre avec un tuyau d'échapement sur la route.... nous devions donc le changer avant de se diriger vers le Yukon....



 


 

 

 

Ce fut une journée très relaxe, pendant que Zack surveillait Amy, Alison et Léa, Coralie nous a montré des sentiers en 4 roues afin que l'on puisse y amener les enfants ensuite. Zack fut très heureux de pouvoir sortir son côté ''ti-gars'' en plus Coralie lui a fait essayer son ''Baby gun'' ( une carabine à plomb) dans le champs derrière la maison. Il a décidé de conserver sa mire pour la mettre dans son journal!

Jour 16, c'était le moment de dire au revoir à Coco et la remercier pour l'accueil extraordinaire qu'elle nous avait témoigné. Direction Grande Prairie afin de changer le pneu et faire une épicerie pour regarnir le Staubus avant d'être plus au nord et que tout y soit trop cher....des rumeurs de litre de lait à 20$ nous inquiétaient..... ( rumeurs qui s’avérèrent non fondées là où nous sommes passés!) C'est vers 19h que nous avons atteint le nord de la Colombie-Britannique et vu 2 orignaux ainsi qu'un loup traverser la route....

 

Jour 17, nous avons rencontré 2 québécoises et un français arrêtés à un point de vue, Emmy, Claudia et David. Emmy s'en va jusqu'au Yukon, tandis que Claudia et David font le même itinéraire que nous ( sauf qu'eux l'ont commencé une dizaine de jours plus tôt aux îles de la Madeleine....).

Nous vous invitons à aller voir leur blogue: autourdesameriquesen365jours.wordpress.com

 

Avant le souper nous nous sommes arrêtés dans les sources d'eau chaudes de Liard river. Plus de 250 espèces de plantes poussent dans ce parc. À 10$ pour la famille, elles valent le coup d'autant qu'elle ne sont pas trop commercialisées, c'est à dire qu'elles sont à même la rivière et non pas dans des piscines de béton. Deux bassins s'y trouvent, l'un à 42°C et l'autre à 53°C

 

Après y avoir préparé le souper, nous avons reprit la route, se disant que les enfants dormiraient bien après cette baignade....c'était sans compter le zoo naturel que nous a offert la route ce soir là.....cela a commencé par un troupeau de bisons sauvages d'environ 20 têtes....des gros mâles, des femelles et même des bébés qui en profitaient pour tétés....puis un deuxièmes troupeau, celui là de plus de 50! Ensuite un ours noir puis un autre, 2 bisons solitaires, 1 ours, 3 grizzlis, 1 ours, un énorme bison, 1 gros grizzli, 2 ours noir puis un autre, 1 gros lièvre, 1 ours noir, 14 bisons,1 ours suivi d'un autre, 3 grizzli ( une maman et ses 2 petits) et enfin un dernier ours!!!!

 



 

 
 
 
 
 
 


 

 

 

 

 
 
 
 

 

Arrivé à Watson Lake de nuit, nous sommes allé voir la forêt de panneaux de signalisation dont Claudia nous avait parlé, nous y avons apposé un auto-collant d'Exploraventure. La première pancarte, de Danville en illinois, y fut installé en 1942, par un soldat, Carl K Lindley, qui s'ennuyait de sa maison. Il posa une pancarte tout en indiquant la distance qui le séparait de chez lui...plusieurs gens l’imitèrent ensuite si bien qu'aujourd'hui c'est plus de 62 000 pancartes qui constituent cette ''forêt''! 50 ans plus tard, en 1992, Lindley revint avec sa femme visiter l'endroit.
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est encore tout excité par cette magnifique journée que nous nous sommes arrêté pour notre première nuit au Yukon.....

 

 

 

 

  • Total posts(30)
  • Total comments(24)

Forgot your password?